Accueil » Vendredi » H-Burns, inspiré par les grands espaces
Photo Rémi Boissau
Vendredi

H-Burns, inspiré par les grands espaces

Né à proximité d'un Vercors parfois désertique, fasciné par les grands espaces américains, H-Burns fixe constamment les horizons dégagés pour enrichir sa musique intimiste.

En une décennie, H-Burns s’est bâti un univers musical en prenant soin d’y apporter la plus grande cohérence artistique possible. 10 années durant lesquelles, le « plus californien des valentinois » s’est nourri de belles rencontres comme celles avec les producteurs Steeve Albini et Rob Schnapf, mais aussi des musiciens comme Bertrand Belin qui a apporté sa contribution sur son sixième album Kid We Own The Summer paru au début de l’année 2017 sur le label Vietnam label des fondateurs de la revue So Foot.

Wooden D’, un écrin pour enregistrer.

Habitué à enregistrer et à jouer un peu partout dans le monde, H-Burns, de son vrai nom Renaud Brustlein à choisi l’Auvergne pour la réalisation de ce dernier album, plus précisément Cournon d’Auvergne et le Wooden D’, studio de Denis Clavaizolle musiciens-réalisateur et collaborateur de Bashung, Murat, et Daniel Darc. Les deux hommes avaient travaillé sur les « pré-prod » de l’album précédent de Night Moves et comme ils s’entendent plutôt très bien, c’est tout naturellement qu’ils se retrouvés dans l’ambiance feutrée du studio tout en bois de Denis, particulièrement bien équipé en claviers vintages.

L’enregistrement de Kid We Own The Summer à duré un mois et demi puis Rob Schnapf, collaborateur entre autres d’Elliot Smith et de Beck, a apporté la couleur définitive avec son mixage avant de confier le mastering à Greg Calbi qui a travaillé avec Bruce Springsteen, Bob Dylan et Paul Simon.
Ressortent de ce travail dix titres légèrement teintés de mélancoliques, magnifiés par les cordes de Bertrand Belin et les claviers vaporeux de Denis Clavaizolle. Cet album digne des meilleurs songwriters nous embarque vers un voyages bien au delà des monts d’Auvergne vers les grands espaces du nouveau monde, patrie d’adoption du Drômois qui n’en a retenu que le meilleur, la Californie de Lynch, l’intime de Springsteen ou la mélancolie de The National.

Retour en terres auvergnates

Rester un mois et demi dans une région crée des liens et donne forcement envie d’y revenir. Ainsi H-Burns se produira vendredi 24 novembre 2017 à 20h30 sur la scène du Tremplin, salle aux dimensions idéales pour l’intimité de sa musique.
La soirée débutera avec Les Wendy Darlings. A noter également la participation exceptionnelle d’un autre invité-ami « local » : Pain Noir.

Le Tremplin : 4 Esplanade de Russi à Beaumont
Informations billetterie : tremplin@beaumont63.fr / 04-73-88-18-88

Photo : Rémi Boissau
Mots-clés

À propos de l'auteur

Olivier Perrot

Olivier Perrot

Pionnier de la Radio Libre en 1981, Olivier Perrot a été animateur et journaliste notamment sur le réseau Europe 2 avant de devenir responsable communication et événements à la Fnac. Président de Kanti sas, spécialisée dans la communication culturelle, il a décidé de se réinvestir dans l'univers des médias en participant à la création de 7jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite