Accueil » Initiative » En marche vers Paris contre l’interdiction de l’instruction en famille
Ophélie et Victor Berbain- photo Sandra Joubert.
Actualités Initiative

En marche vers Paris contre l’interdiction de l’instruction en famille

Ophélie Berbain et son fils Victor, habitant le Puy-de-Dôme, entreprennent une marche jusqu'à Paris pour dénoncer le projet de loi qui entend rendre l'école obligatoire dès l'âge de trois ans.

Ophélie Berbain, 40 ans, et son fils Victor, 9 ans, ont entamé la semaine dernière une marche pour rejoindre Paris. Partis de Cunlhat le 2 décembre, ils devraient rejoindre la capitale le 23 de ce mois. Il ne s’agit pas, en l’occurrence, d’une forme de parcours initiatique ou touristique, ni même d’un pari physique. Ophélie et Victor effectuent, en effet, une « marche pour la diversité culturelle » en réaction aux propos du Chef de l’Etat qui, en octobre dernier aux Mureaux, a annoncé : « dès la rentrée 2021, l’instruction sera rendue obligatoire pour tous dès trois ans. » Le projet de loi contre les séparatismes/pour renforcer les valeurs républicaines, qui sera présenté lors du Conseil des Ministres le 9 décembre, devrait ainsi interdire l’instruction en famille. Depuis de nombreuses personnes, élus, familles, associations, personnalités du monde éducatif, scientifiques, se sont opposés à cette mesure spécifique. « Évidemment, la réponse pour lutter contre le séparatisme ne se trouve pas dans l’interdiction de l’instruction en famille. C’est un écran de fumée pour faire croire à l’opinion publique que le gouvernement a la main ferme pour répondre au terrorisme » estime ainsi l’association Les Enfants d’Abord qui rassemble des familles non scolarisantes.

Vingt étapes et deux jours de repos

Ophélie Berbain et son fils se trouvent actuellement dans l’Allier. Ce mardi, par exemple, ils devraient marcher de Besson jusqu’à Couzon, soit une trentaine de kilomètres. Après le département de l’Allier, ce sera la Nièvre, le Loiret, la Seine-et-Marne, l’Essonne avant de rejoindre Paris. Chaque soir, leur parcours s’achève devant une mairie et le 23 décembre, leur marche, en vingt étapes et deux jours de repos, devrait prendre fin à proximité de l’Elysée.

“La biodiversité éducative”

« L’école publique, les écoles privées sous contrat ou hors contrat et l’instruction en famille gagnent à coexister, car elles sont chacune des creusets de créativité pédagogique s’enrichissant mutuellement dans l’intérêt des enfants. La diversité invite naturellement aux questionnements et aux ajustements dans les pratiques pédagogiques tout comme dans la vie en générale par la confrontation d’expériences et de vécus variés » estime ainsi, sur son blog, Ophélie Berbain qui milite pacifiquement pour la « biodiversité éducative ». La mère et son jeune fils devraient être de retour à Cunlhat pour y célébrer Noël.

Plus d’infos sur le blog : : https://www.marche-diversite-educative.fr

 

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

2 Commentaires

Cliquez ici pour commenter

  • Bravo ! On vous suit depuis Marseille !! On est avec vous !! On vous envoie de la force pour cette longue route !POUR la liberté de choix d’Instruction !!!!

  • Quel magistral cours de vie a reçu pendant cette marche le jeune et courageux, Victor !
    Quelle belle et fatigante démarche, choisie par cette déterminée mère, en défendant la liberté de choix pour l’instruction de nos enfants.
    Tous mes voeux de réussite pour leur combat!

Sponsorisé

Les infos dans votre boite