Accueil » Chroniques » Du cinéma sur canapé
Natalie Portman dans "Black Swan"- photo D.R.
Chroniques

Du cinéma sur canapé

En attendant la réouverture des salles, qui se produira un jour ou l’autre, essayons de nous pencher sur les films à revoir qui nous sont offerts par la télévision, ainsi que sur certaines plateformes.
Henri Langlois- photo D.R.

D’abord je vous invite à découvrir celle de la cinémathèque nommée HENRI, à la gloire de Henri Langlois, père de la cinémathèque, qui nous offre gratuitement des films rares en ces temps de confinement. Ils sont d’une beauté à couper le souffle. Chaque soir à 20h30 un film est ajouté à cette plateforme. Ils sont ensuite diffusés gratuitement par genre et par auteur. Je ne saurais que vous conseiller de voir ou revoir les films  de Jean Epstein, dont La chute de la maison Usher, d’après Edgar Poe, ceux d’Otar Iosseliani, poétiques et burlesques, par exemple Avril (1961) et Un petit monastère en Toscane (1988). Vous pourrez aussi découvrir des perles du western comme The good bad man et The Half Breed  du talentueux Allan Dwan, auteur de la première version de Robin des Bois et interprétés par le fameux Douglas Fairbanks, qui inspira une de mes idoles, le génial Errol Flynn. On verra que les films pro-indiens ne datent pas de La flèche brisée mais du temps du muet.

Woody pur sucre

Pour les possesseurs de Amazon Prime, plateforme du géant du commerce mondial, vous trouverez, en cherchant bien, une  surprise: une mini – série de Woody Allen, Crisis en 6 scènes où notre cinéaste ex New-Yorkais incarne un écrivain raté, marié, aux prises avec une parente de sa femme maoïste, militante à l’époque de la guerre du Vietnam. En fait, ce film date de 2017 et on ne peut être que surpris quand on s’aperçoit que quasiment personne n’en a mentionné l’existence.  Certes ce n’est pas ce qu’il a fait de mieux, mais c’est du pur Woody première période, où les gags s’enchaînent à la vitesse de l’éclair. Les dialogues, le jeu des acteurs, la couleur, tout porte la marque de notre génie que je vous invite à retrouver, même pas confiné. En fait il s’agit d’un long métrage découpé en six parties de 25 minutes chacune…En ces temps de morosité, une cure de Woody devrait être prescrite par tout le corps médical.

“Crisis en 6 scènes” de et avec Woody Allen- photo D.R.

Natalie Portman en ballerine

Enfin, l’on peut aussi revoir des films que l’on a peut-être mal aimés à leur sortie. J’avoue être passé complètement à côté de Black Swan de Darren Aronofsky. Sa caméra virevoltante m’avait donné le tournis et je suis sorti de la salle avec le besoin immédiat de boire quelque chose de fort…A la deuxième vision, bien calé dans mon canapé, j’ai été littéralement soufflé par la prestation de Natalie Portman, incarnant une ballerine névrosée qui rêve d’ interpréter le rôle principal du ballet de Tchaikovski, Le lac des cygnes,  et qui réussit à en être la vedette au péril de sa vie…Elle est coachée par un Vincent Cassel diabolique, en professionnel un rien sadique. La mise en scène est au service de ce conte un rien gore, parsemé de séquences de danse absolument géniales.

Redevenu favorable à Aronofsky, j’ai vu, sur une autre plateforme, Mother, interprété par Jennifer Lawrence et Javier Bardem ….Autre conte horrifique se voulant être une métaphore de la religion…Mais qui se révèle absolument indigeste, surtout dans sa deuxième partie…A trop en faire, le réalisateur réussit à dégouter le spectateur le plus blasé en films gorissimes …Résultat: un à zéro…….Balle au centre

Bon mois de février, chers amis, et faites attention à vous

 

À propos de l'auteur

Roger Herzhaft

Roger Herzhaft

Né à Strasbourg, il a exercé la profession d'opticien, passionné depuis toujours par le 7ème Art. Arrivé à Clermont-Ferrand en 1992, il fonde alors le "Cercle des Amis du cinéma" qu'il dirigera jusqu'en 2016,en tant que président. A animé ‌des émissions de télé et radio sur Clermont-Première, Radio Nostalgie et Radio France Bleu Pays d'Auvergne. Il aime en particulier le Western, Hitchcock, Truffaut, Steven Spielberg.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite