Accueil » Chroniques » Chemins hasardeux
Photo D.R.
Chroniques

Chemins hasardeux

N’y allez pas par quatre chemins. Un c’est suffisant.

Quand quelqu’un emprunte un chemin, il n’est pas sûr qu’il le rende.

Un chemin défoncé, c’est bien celui qui a sniffé trop de drogue ?

Les chemins de terre ont sur les chemins de fer l’avantage de ne pas rouiller.

Je ne demande jamais mon chemin. Je ne tiens pas à me retrouver banalement où je veux aller.

« Il fera du chemin », disait-on d’un type qui n’osait avouer qu’il avait des cors aux pieds.

Bien malin qui peut déterminer si un chemin part ou arrive.

Son 1 mètre 95 ne l’empêchait pas d’aller son petit bonhomme de chemin.

Croire qu’on connaît le chemin et s’égarer vaut-il mieux que de ne pas savoir où l’on va et s’égarer aussi ?

Un chemin en lacets peut finir par s’étrangler.

Il préparait son sac à dos, franchissait le pas de sa porte, mais s’arrêtait toujours à l’entrée du chemin. « Pourquoi, se disait-il, me lancer dans de grands voyages, alors que je n’ai pas encore exploré tous les recoins de mon jardin ? »

Avec les GPS, se perdre en chemin n’est plus donné à tout le monde.

Les chemins bordés de cafés sont parfois tortueux.

Nous ne laisserons personne au bord du chemin, sauf peut-être les cantonniers.

Un chemin détourné peut-il porter plainte ?

Je prends les chemins qui ne mènent nulle part. Je suis sûr d’y arriver.

Si l’on vous demande de faire la moitié du chemin, choisissez la plus courte.

Je m’étais promis de l’avoir au tournant, mais le chemin était désespérément droit.

Photo D.R.

Les chemins balisés ont-ils moins de risques de se perdre ?

Celui qui s’enfonce dans un chemin creux n’est jamais sûr d’en ressortir.

Heureusement que les fondrières, les ornières et les nids-de-poules protègent encore les chemins discrets.

N’indiquez jamais un chemin à quelqu’un, il est capable de le suivre.

Mettez un panneau « Voie sans issue », vous verrez tout un tas de gens s’y précipiter.

Quand vous remarquez un sens interdit, dites-vous qu’on vous cache quelque chose.

Les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle sont aujourd’hui si fréquentés qu’on a dû y installer des feux tricolores.

Il arrive que les chemins et les routes se perdent dans la nature. C’est pourquoi on leur met des numéros.

Partir sur les chemins fantastiques de l’Orient, suivre les anciennes routes des caravanes, faire le pèlerinage aux sources de la civilisation, et reprendre le 17 août au matin son emploi de préposé au bureau du cadastre communal.

Un accident de la route se produit toutes les minutes. Ça y est, j’ai échappé à celui de 13 heures 24.

Les chemins qui mènent à une impasse ont au moins l’avantage de ne pas vous laisser trop d’illusions.

Ne confondons pas chemin ombragé et chemin ombrageux.

La route de la soie glisse tout droit, la route du rhum serpente.

Les chemins qui ont des lettres s’appellent sentes, drailles, layons, cavées, et pourquoi pas tortilles.

Les chemins boueux sont particulièrement attachants.

Un chemin qui se paye un bon revêtement monte en grade et s’appelle une route.

Si vous avez l’impression qu’un escargot vous suit sur le chemin, augmentez légèrement votre vitesse.

Curieusement les chemins meurent souvent de n’être plus battus et rebattus.

« Vous êtes arrivé au bout du chemin » est une façon très poétique de vous signifier que vous n’en avez plus pour longtemps.

Un chemin carrossable ne veut pas dire que vous allez y croiser la reine d’Angleterre.

Connaissez-vous un chemin plus difficile à se frayer que celui à travers la place de Jaude les jours de retransmission de matches de rugby sur grand écran ?

Choisir un chemin, c’est toujours renoncer à un autre.

À propos de l'auteur

Denis Langlois

Denis Langlois

Ancien avocat parisien spécialisé dans la défense des Droits de l'Homme. Écrivain, auteur d'une trentaine de livres dont "L'Affaire Seznec", "La Maison de Marie Belland" ou "La Politique expliquée aux enfants (et aux autres)". Écrit des aphorismes humoristiques qu'il a publié dans diverses revues, notamment "Fluide Glacial". Vit depuis une quinzaine d'années en Auvergne.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite