Accueil » Économie » Aubrilam illumine Roland Garros
Aubrilam signe l’éclairage des allées de circulations et les panneaux de signalisation avec l’entreprise Empreinte Signalétique. Crédit photo Jean-Michel Gueugnot.
Économie

Aubrilam illumine Roland Garros

Dimanche se jouera la finale masculine des Internationaux de France de tennis dans un Roland-Garros largement remodelé. Grâce à ses ensembles lumineux, l'entreprise clermontoise Aubrilam a participé à ce lifting. Et ça n'est pas fini...

Les internationaux de France de tennis de Roland Garros touchent à leur fin. Les meilleurs joueurs mondiaux et le public ont été accueillis dans un tout nouveau cadre auquel a participé l’entreprise clermontoise Aubrilam, avec ses mâts décoratifs en bois lamellé-collé.

Photo Jean-Michel Gueugnot.

Initiés en 2015 par la Fédération Française de Tennis (FFT), les travaux de Roland Garros marquent une pause le temps du Grand Chelem parisien. Ils reprendront de plus belle après le 9 juin. La PME auvergnate, spécialisée dans les mâts d’éclairage et le mobilier urbain Aubrilam, vient de participer à cet important lifting. Elle a été choisie pour éclairer les allées de Roland Garros en partenariat avec le fabricant de luminaires allemand Bega. Les ensembles lumineux de 4 à 8 m de hauteur en matériau bois créent une continuité avec le Bois de Boulogne qui est voisin du stade.

Un projet d’envergure 

«  Nous avons livré une première tranche pour le tournoi 2018. Les travaux s’échelonneront  jusqu’en 2021. Au total, c’est une centaine de mâts qui seront installés. Nous avons eu la chance de collaborer avec l’entreprise Empreinte Signalétique pour fournir les supports bois de la signalisation piétonne « se félicite Sébastien Boyer, directeur commercial d’Aubrilam. « De par la notoriété et l’image d’excellence de Roland Garros dans le monde, cette réalisation est une vitrine fabuleuse de notre savoir-faire »

 

À propos de l'auteur

Véronique Feuerstein

Véronique Feuerstein

Diplômée en histoire de l’art, Véronique Feuerstein a deux passions : le patrimoine et l’économie. Après un début de carrière au quotidien l’Eveil de la Haute-Loire au Puy-en-Velay, elle a collaboré au magazine de territoire Massif central puis est devenue rédactrice en chef de Massif-central entreprendre pendant neuf ans. Elle a ensuite participé au lancement d’un nouveau média : la Montagne entreprendre, appartenant au groupe Centre France.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite