Accueil » Chroniques » Ados ou pas?
Freepik.com
Chroniques

Ados ou pas?

Malgré l’impressionnante collection d’ouvrages sur la question qui encombre votre bibliothèque – vous parlez d’ailleurs couramment le Dolto, Héfez, Ruffo et autres consorts – une question ne cesse de vous tarauder : comment savoir si votre ado est ado ou pas ?

Pour le savoir, foin des manuels savants et théories alambiquées. Rien ne vaut la bonne vieille explication par l’exemple.

Prise de conscience

Votre Arthur, jusque-là carnivore féroce, capable d’engloutir à lui seul la côte de bœuf dominicale sans sourciller – et sans culpabilité aucune – se découvre soudainement une âme de végétarien, voire de végétalien en cas de crise d’adolescence aigue. Convaincu et convaincant, à la limite du prosélytisme, il tente de vous rallier à la noble cause de la défense animale. Pendant les vacances, il a tenté de persuader votre cher et tendre de troquer son 4×4 contre une hybride, d’installer des toilettes sèches, voire de remplacer votre ravissant j’ardin par un potager !   Devant votre évident  manque d’enthousiasme – et le doute qui se lit sur votre visage quant à la longévité de sa conversion – il opère une sortie aussi théâtrale que tonitruante. Le vol plané du chat – animal indigne de son combat… – vient confirmer la force de sa conviction !

Qu’importent les incohérences, Arthur a une conscience, il est adolescent !

Prise de tête

Oui, je sais, vous êtes nostalgique du temps où vous régniez en maîtresse sur la garde-robe de votre Lola, et preniez tant de plaisir à choisir ses vêtements. Il y a belle lurette qu’elle ne sollicite plus votre avis – que vous lui donnez quand même, on ne sait jamais… Vous avez néanmoins édicté quelques règles élémentaires parmi lesquelles pas de maquillage, bijoux, string, Wonderbra, tatouage, piercing… Aussi tombez-vous de haut le jour où une malencontreuse gripette vous oblige à rentrer prématurément. Il vous faut une bonne minute pour identifier une Lola partant pour sa boum de rentrée sanglée dans un slim pailleté, maquillée comme un camion volé, poitrinée 90C, perchée stillettos, qui, après à peine une demie seconde de flottement, vous lance un insolent « d’habitude je me change avant que t’arrives ».  Ce « d’habitude » vous donne des palpitations. Vous respirez par le nez, vous soufflez par la bouche, vous respirez par le nez, vous soufflez par la bouche, vous resp…

C’est dur, et ce n’est pas fini, Lola vous tient tête, elle est adolescente !

 

À propos de l'auteur

Caroline Abramovitch

Caroline Abramovitch

Clermontoise d’origine, ayant usé ses jeans sur les bancs de l’Ecole de Commerce, elle quitte la région en 1985. Longtemps exilée en Haute-Savoie, elle commence par enseigner le marketing et la vente avant de renouer avec sa passion de l’écriture, en devenant journaliste pendant quinze ans dans un magazine féminin régional sur les deux Savoie et Genève. De retour en Auvergne depuis 2010, elle partage son temps entre l’accompagnement d’enfants en situation de handicap, la pratique de la réflexologie et l’écriture.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite