Accueil » Culture » Un concert romantique…et pas seulement
Culture Week-End

Un concert romantique…et pas seulement

En l'église de St-Genès-les-Carmes, l4orchestre universitaire propose un voyage à travers l'Europe de la fin du XIXème, début du XXème siècle.

 

Le romantisme sera à l’honneur lors du concert de l’Orchestre Universitaire, dimanche 17 décembre en l’église de St-Genès-les-Carmes à Clermont. L’adagietto de la 5ème symphonie de Gustav Malher sera, en effet, donné, de même que la Sérénade pour cordes, opus 20 du Britannique Edward Elgar. Ce compositeur est un incontournable de la musique anglaise, mais fortement influencé par la culture musicale européenne. Changement de registre et exit le romantisme avec la Sinfonietta pour orchestre à cordes d’Albert Roussel, un français qui joue avec les rythmes et les harmonies. Pour ouvrir ce programme éclectique, quelques pièces de l’allemand Paul Hindemith, opus 44 n°3 seront proposées. Ce dernier était un grand défenseur des musiciens amateurs, pour lesquels il a beaucoup composé. L’Orchestre Universitaire ne peut que saluer cette philosophie !

Vingt trois musiciens

L’Orchestre universitaire sera formé, pour la circonstance, par 23 musiciens (amateurs, professionnels, étudiants, retraités…) et dirigé par Jean-Louis Jam, lui-même co-fondateur de l’ensemble il y a 52 ans. Avant le concert clermontois, le programme sera joué à l’église de la Chapelle-Agnon, le samedi 16 décembre à 20H30.

Dimanche 17 décembre à 20h30, à l’église St-Genès-des-Carmes de Clermont-Ferrand.

Lien utile : http://orchestre-u-clermont.org/ (avec lien sur Twitter, Facebook, Soundcloud)

 

 

À propos de l'auteur

Avatar

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite