Accueil » Événement » Miss…anderstood
Photo extraite du film Miss
Photo Warner Bros France
Actualités Culture Événement

Miss…anderstood

"Miss", le nouveau long métrage de Ruben Alves sortira le 4 mars prochain, mais les clermontois vont pouvoir assister à une projection en avant-première ce lundi 10 février au CGR Le Paris en présence du réalisateur et de l’acteur principal Alexandre Wetter

Disons le tout net, la bande annonce de Miss est trompeuse. Présenter le nouveau film du réalisateur franco-portugais comme une stricte comédie risque bien de le priver d’une catégorie de cinéphiles ;  ce positionnement est trop réducteur. Certes la comédie est présente dans ce long métrage à travers une galerie de personnages hauts en couleurs, mais si l’on recentre un tant soi peu son attention sur certains protagonistes, on comprend vite que Ruben Alves nous invite à plonger dans l’intimité d’une réalité nettement plus dramatique.
Alex, jeune homme orphelin à la féminité exacerbée tente de faire accepter sa différence en s’inscrivant au concours Miss France. A travers un parcours évidemment semé d’embûches, on découvre la profondeur du personnage principal en proie au questionnement et au doute. L’habileté du réalisateur est d’éviter soigneusement les caricatures style « La cage aux folles » ou errements sordides d’un transgenre et de soumettre à notre réflexion la question du genre et la difficulté à se référer en permanence aux codes imposés par la société. Le traitement alternant scènes humoristiques, presque caricaturales (servies par de très bons dialogues) et moments plus intimes rythme le film durant lequel on ne s’ennuie jamais.

Étonnant Alexandre Wetter

Le rôle principal d’Alex est tenu par Alexandre Wetter qui fait avec Miss ses premières armes au cinéma. Si Ruben Alves est le premier réalisateur à faire appel à lui pour le grand écran, ce jeune trentenaire a cependant une bonne expérience de l’exposition publique. Arrivé à Paris depuis son sud natal pour devenir mannequin, il se heurte rapidement aux directeurs de casting qui attendent de lui plus de virilité. Mais avec ténacité, il finit par imposer son côté androgyne dans des publicités, sur des couvertures de revues de mode et dans des séries TV, mais c’est surtout en défilant pour le couturier Jean-Paul Gauthier qu’il va réellement s’imposer. Avec ce premier rôle au cinéma Alexandre Wetter montre sa capacité à jouer avec sa plastique mais aussi à être très convainquant dans un rôle taillé sur mesure. Passé l’étonnement visuel des premières images le spectateur finit par oublier la question du genre, happé par le cheminement d’un être particulièrement sensible.

Une avant première à Clermont

Les événements de type avant-première cinématographiques se raréfiant, il est satisfaisant de constater que Clermont fait partie de la tournée de promotion de Miss, d’autant que Ruben Alves et Alexandre Wetter seront présents lors de la soirée pour répondre aux questions de Laurent Boucry et à celles du public.

Isabelle Nanty, Moussa Mansaly, Ruchi Ranjan, Thibault de Montalembert / photo Warner Bros France

Miss de Ruben Alves, Production Chapka Films, Zazi Film
avec : Alexandre Wetter, Isabelle Nanty, Thibault de Montalembert, Pascal Arbillot…
Sortie officielle le 4 mars 2020
Avant-première, lundi 10 février à 19h30
Cinéma CGR le Paris

À propos de l'auteur

Olivier Perrot

Olivier Perrot

Pionnier de la Radio Libre en 1981, Olivier Perrot a été animateur et journaliste notamment sur le réseau Europe 2 avant de devenir responsable communication et événements à la Fnac. Président de Kanti sas, spécialisée dans la communication culturelle, il a décidé de se réinvestir dans l'univers des médias en participant à la création de 7jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite