Accueil » Sports » Lavillenie: un outsider pas tout à fait comme les autres
Renaud Lavillenie à la Maison des Sports de Clermont- photo Valentin Uta.
Sports

Lavillenie: un outsider pas tout à fait comme les autres

Peu en verve cette saison, le Clermontois aborde les championnats du Monde d'athlétisme sans être favori du concours du saut à la perche. Une situation nouvelle dont il espère tirer avantage.

On le sait, le Qatar est le nouveau centre du monde sportif. En attendant la Coupe du Monde de football 2022, qui se disputera en hiver (!), Doha reçoit les championnats du monde d’athlétisme en pleine fournaise et dans un stade qui pourrait bien rester à moitié (à moins que ne soit aux trois quarts) vide tout au long de la compétition.

Une concurrence décomplexée

Si les athlètes subissent de plein fouet ces conditions, ils vont néanmoins défendre leurs chances durant cette dizaine de jours. A l’image du Clermontois Renaud Lavillenie pour qui les championnats débutent aujourd’hui avec les qualifications du saut à la perche masculin. L’ex incontestable numéro un de la discipline a désormais 33 ans et il fait désormais davantage figure d’outsider que de favori. Et cela d’autant que sa saison est jusqu’ici modeste. Contrarié par des blessures (ischio puis tendinite à la cuisse), il ne s’est jamais véritablement envolé face à une concurrence décomplexée.

Les surprises ne sont pas rares

L’Américain Sam Kendricks, le Suédois Armand Duplantis (champion d’Europe en titre) et le Polonais Piotr Lisek ont tous franchi les 6 mètres cette saison. Selon Lavillenie : « ils seront les favoris logiques. Personnellement, je n’aurai pas la pression du résultat car on ne m’attend pas. Je compte me servir de cette situation pour me transcender. »  Le Clermontois s’estime dans une forme suffisante pour viser haut. Les grands championnats réservant régulièrement des surprises (surtout à la perche), il pourrait bien surgir au moment où on l’attend un peu moins et- pourquoi pas- s’adjuger le seul titre qui manque à son prestigieux palmarès. Les qualifications, où l’expérience constitue un atout non négligeable, ne devrait pas constituer un obstacle insurmontable pour le champion olympique de Rio qui compte, à ce jour, une médaille d’argent et quatre de bronze lors des mondiaux.

Qualifications du saut à la perche masculin, ce samedi 28 septembre à 16h30, finale mardi 1er octobre à partir de 19h05. Les championnats du monde d’athlétisme se déroulent jusqu’au 6 octobre.     

À propos de l'auteur

Marc François

Marc François

A débuté le métier de journaliste parallèlement sur une radio libre et en presse écrite dans les années 80. Correspondant de plusieurs médias nationaux, rédacteur en chef de l’hebdomadaire Info Magazine (Clermont, Limoges, Allier) pendant 9 ans, il a présidé le Club de la Presse Clermont-Auvergne entre 2009 et 2013. Il est l’initiateur de 7 Jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite