Accueil » Initiative » Cournon combat l’abandon des masques dans l’espace public
Photo Ville de Cournon.
Actualités Initiative

Cournon combat l’abandon des masques dans l’espace public

La ville de Cournon mène, depuis le début de l'année, une campagne de communication contre les incivilités. Le volet actuel dénonce l'abandon des masques chirurgicaux dans l'espace public.

Les incivilités de quelques-uns concourent à gâcher le quotidien de beaucoup d’entre nous. Elles sont de tous ordres : violence, vandalisme, impolitesse, grossièreté, injures, chahut, tapage nocturne. Quoi de plus perturbant, par exemple, qu’un voisin bruyant ? Elles sont toujours le reflet d’un manque de respect pour autrui. Malheureusement, notre époque voit les incivilités se développer, particulièrement dans les milieux urbains où se concentrent les populations.

Une suggestion des Cournonnais

Depuis le mois de janvier, la ville de Cournon mène une campagne d’affichage et sur les réseaux sociaux pour en appeler à davantage de civisme. Développée à partir de plusieurs visuels, elle a reçu un accueil positif de la part de la majorité des habitants de la commune et a suscité des réactions sur la page Facebook de la ville. A partir des suggestions des Cournonnais, un cinquième visuel vient d’être créé. Actuellement visible dans les rues de la ville, il vise à lutter contre les masques chirurgicaux abandonnés de manière intempestive. Jetés par milliers dans l’espace public, traînant au sol, sur les trottoirs, dans les recoins (et aussi, hélas, en pleine nature et même dans la mer), ils polluent massivement notre environnement. Une incivilité supplémentaire dont on se serait bien passé. A Cournon comme ailleurs…

À propos de l'auteur

7 Jours à Clermont

La rédaction de 7 Jours à Clermont est composée de journalistes professionnels locaux. 7 Jours à Clermont, média web entièrement indépendant, a la volonté de mettre en exergue l’activité et les événements marquants des 7 jours à venir dans la métropole clermontoise.

1 Commentaire

Cliquez ici pour commenter

  • Et pourquoi pas l’abandon (du port) du masque… tout simplement ?!
    D’ailleurs les chercheurs ont depuis le début de la pandémie de COVID-19 collecté de nombreuses preuves indiquant que les transmissions en plein air, bien que possibles, sont rares.
    Pire, le masque aide aussi à conserver l’humidité et la température ambiante autour de la bouche et surtout du nez, ce qui interfère avec le renforcement des défenses immunitaires des voies respiratoires supérieures.
    CQFD

Sponsorisé

Les infos dans votre boite