Accueil » Environnement » Collégiens du Puy-de-Dôme et énergies renouvelables
Crédit photo – Jodie WAY-CD63
Crédit photo – Jodie WAY-CD63
Environnement Initiative News de la rédaction

Collégiens du Puy-de-Dôme et énergies renouvelables

L’environnement est affaire de tous. En particulier des collèges du département …

Le Conseil départemental du Puy-de-Dôme représenté par Jean-Yves Gouttebel, son président, et deux vice-présidentes Dominique Giron et Sylvie Maisonnet a organisé la présentation des projets imaginés par 5 collèges du Puy-de-Dôme dans le cadre du Défi Collèg’énergie lancé par le Département. Une présentation à laquelle participait Marie-Danièle Campion, recteur de l’Académie de Clermont-Ferrand. À l’issue de cet oral, 5 chèques de 5000 à 6800 euros ont été attribués aux collèges pour la réalisation concrète de leurs idées.

Le Département lauréat

Le Conseil départemental du Puy-de-Dôme a été lauréat en 2015 de l’appel à projets « Territoire à Energie Positive pour la Croissance Verte » (TEPCV) porté par le Ministère de l’Environnement de l’Energie et de la Mer. Ce label permet d’obtenir un appui financier du Ministère. Parmi les 4 projets imaginés par le Département figure un volet collégiens avec un «  Défi collèg’énergie. »
Ce défi lancé avec le soutien de l’Académie de Clermont-Ferrand invitait les 79 collèges publics et privés du Puy-de-Dôme qui le souhaitaient à déposer un projet concernant la maîtrise de l’énergie ou le développement des énergies renouvelables au sein de leur établissement et pouvant être entièrement réalisé avant juin 2018.

Les récompenses

Les collèges retenus pour présenter leur dossier de candidature aux membres du comité technique du défi et le palmarès sont : La Durolle (La Monnerie) pour « Duroll’ECONERGIE » (6800 euros) ; Saint-Joseph à Ambert « Mon empreinte écologique » 5700 euros ; Albert-Camus à Clermont-Ferrand « Une pisciculture en aquaponie à énergie verte » 5700 euros ; Verrière à Issoire pour la « Création d’un éco-quartier en lien avec une meilleure gestion des ressources » (5200 euros) et Baudelaire à Clermont-Ferrand pour « Une éolienne sur le plateau Saint-Jacques » 5000 euros.Les prix ont été remis officiellement aux élèves après une dernière évaluation de leur présentation orale.

À propos de l'auteur

Marc François

Marc François

A débuté le métier de journaliste parallèlement sur une radio libre et en presse écrite dans les années 80. Correspondant de plusieurs médias nationaux, rédacteur en chef de l’hebdomadaire Info Magazine (Clermont, Limoges, Allier) pendant 9 ans, il a présidé le Club de la Presse Clermont-Auvergne entre 2009 et 2013. Il est l’initiateur de 7 Jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite