Accueil » Immobilier » Bonnabaud 7 : ossature bois et éco-responsabilité
Le Bonabaud 7 / Illustration Cité Architecture
Immobilier Innovation

Bonnabaud 7 : ossature bois et éco-responsabilité

Le premier immeuble à ossature bois du centre de la France sortira de terre cet été, dans l’hyper centre de Clermont, au numéro 7 de la rue Bonnabaud. Un projet novateur à l’initiative d’AIP Promotion

Construire en bois n’est pas nouveau. Dès l’âge de bronze, les hommes ont commencé à utiliser le bois pour bâtir leurs habitations dont la taille, dépendait de la longueur des troncs d’arbres  disponibles.
Durant une longue période, les maisons en bois massif avec des formes simplistes ont représenté l’habitat traditionnel dans de nombreuses zones de la planète comme les pays nordiques, les régions montagneuses et plus généralement les espaces où les arbres poussaient en abondance. Les techniques et l’outillage évoluant, les bâtisseurs ont pu travailler sur des bâtiments à la fois plus complexes et mieux ornementés comme les Maisons Victoriennes de San Francisco, construites principalement en séquoia. Certain grands architectes, citons  Walter Gropius ou Konrad Wachsmann, ont même réalisé dans les années 20 des maisons en bois massif pendant que d’autres exploraient les possibilités offertes par le béton.

Le bois victime de la fable des 3 Petits Cochons ?

Dans le conte traditionnel  Les Trois Petits Cochons, le Loup détruit la maison en bois simplement en soufflant dessus, obligeant les trois porcelets à se réfugier dans une habitation en brique supposée plus solide. Cette histoire a-t-elle joué sur la réputation des maisons en bois, générant de la méfiance à l’égard de ce type de construction ? Sans aucun doute. Pourtant le bois reste un matériau très résistant en plus d’être écologique. Une grande partie des maisons victoriennes citées ci-dessus ont résisté au fameux tremblement de terre de 1906.
Si l’on évoque le bois massif dans la construction, on doit également se pencher sur son utilisation partielle. Une majorité des maisons ont des charpentes en bois, tout comme certaines églises et cathédrales qui traversent le temps sans fléchir. Et que dire de la technique du colombage, version ancienne de l’ossature bois qui nous ramène à des époques bien lointaines.
A la fin du XIXème siècle, l’ossature métallique a permis l’élévation phénoménale des bâtiments, laissant le bois cloué au sol face aux Gratte-ciels. Mais celui-ci, plein de ressources, a fini par rattraper son retard avec des techniques sophistiquées qui permettent aujourd’hui de construire en hauteur. A Vienne, en Autriche, une tour de 84 mètres de haut est en construction alors que des architectes planchent à Londres sur un bâtiment qui devrait culminer à 300m.

Premier immeuble à ossature bois du centre de la France

AIP promotion sera le premier promoteur du centre de la France à lancer un projet à ossature bois sur 7 étages au 7 rue Bonnabaud. Partenaire d’AIP, le cabinet clermontois Cité Architecture dirigé par Claude Andanson a retenu ce mode de construction car il permet, grâce à des fondations peu profondes, de préserver un sous-sol particulièrement riche en vestiges archéologiques tout en proposant un immeuble novateur respectueux de l’environnement, tant pour le chantier que pour le futur habitat. Pour l’architecte, il n’y a aucun doute sur la question de la durabilité d’un tel édifice : « Un immeuble à ossature bois résiste mieux au feu qu’un immeuble à structure acier par exemple » Explique Claude Andanson « On fait appel à des spécialistes* qui maîtrisent le sujet. A l’origine ce sont des charpentiers, un vieux métier».
Avec le programme Bonnabaud 7, on entre de plein pied dans la modernité qui pose les bases de l’avenir de l’habitat en milieu urbain. Un immeuble au top écologiquement, idéalement situé en hyper centre, permettant aux habitants de s’affranchir de l’automobile, bénéficiant de l’option Vivalib qui offre une évolution des logements pour les habitants dont la mobilité se réduit, et un service de conciergerie bien pratique.
Cerise sur le gâteau ou plutôt sur le toit, une canopée, version duplex du penthouse, est proposée à la vente. L’heureux acquéreur vivra dans une maison individuelle sur les toits de Clermont avec vue sur la Cathédrale d’un côté et sur le Puy de Dôme de l’autre…

*La société Arbonis, groupe Vinci Construction, a été choisie pour l’édification du Bonnabaud 7.

Immobilier Innovation
Carte

À propos de l'auteur

Olivier Perrot

Olivier Perrot

Pionnier de la Radio Libre en 1981, Olivier Perrot a été animateur et journaliste notamment sur le réseau Europe 2 avant de devenir responsable communication et événements à la Fnac. Président de Kanti sas, spécialisée dans la communication culturelle, il a décidé de se réinvestir dans l'univers des médias en participant à la création de 7jours à Clermont.

Commenter

Cliquez ici pour commenter

Sponsorisé

Les infos dans votre boite